Les Instants vidéo en Algérie

Publié le

Samedi 2 octobre, sur invitation du Centre Culturel Français (dirigé par Gaétan Pellan que nous avions eu le plaisir de rencontrer en Palestine quand il était en poste à Gaza), les 23es Instants Vidéo ont fait étape à Oran pour participer à sa Nuit Blanche. Outre dans le CCF, des programmations d'art vidéo étaient dispersées dans de nombreux lieux de la ville (les cafés Tranche de vie, Duplex, Monocafé, Lebanon's coffee…, dans un ancien hammam ottoman situé dans le vieux Oran, dans des vitrines…). Les programmations furent proposées soit par Vidéo-Appart (dirigé par Mammia Bretesché), soit par nous. Beaucoup beaucoup de monde. De la musique, des contes, de la danse et de la vidéo pour traverser la nuit. Belle occasion pour faire des rencontres et découvrir Oran. Nous avons aussi été convié à siéger en tant que jury pour attribuer des prix dans le cadre d'un concours Pocket Films organisé en collaboration avec l'association Génération Oranaise. Le premier prix fut remis à Mekri Mohamed Alaa Eddine pour son film "Amchi", le second à Hefhaf Amina pour "Pied", et enfin le prix du public fut remis à "The revenge" de Benabdallah Mohamed.

Ensuite, nous sous sommes rendus à Tlemcen et dans la ville frontalière de Maghnia où nous avons pu rencontrer de nombreux artistes plasticiens. Nous avons aussi rencontrer la merveilleuse responsable (Sabéha Benmansour) de l'association La Grande Maison qui se consacre à défendre l'œuvre de l'écrivain Mohamed Dib. Nous remercions Sylvain Treuil (directeur du CCF) de nous avoir permis de faire toutes ces rencontres.

Enfin, nous nous sommes rendus à Alger où nous avons pu rencontrer le responsable cinéma du CCF, Karim Moussaoui, et découvrir au Musée d'Art Contemporain quelques excellents artistes vidéo algériens tels que Souad Douibi, Fayçal Baghniche et Ammar Bouras.

Nous espérons fortement que ces quelques rencontres déboucheront sur d'incroyables projets poétroniques dans les mois ou les années à venir. Je crois que nous avons beaucoup de choses apprendre du peuple algérien tant sur le plan culturel et artistique, que sur le plan humain et politique.

Nous remercions tous les artistes qui ont accepté de nous prêter leurs œuvres pour accompagner les premiers pas de notre festival en Algérie.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article