Révolutions Eng / Fr

Publié le par Instants Vidéo

Instants Vidéo declaration in support

to people who are having a revolution

 

 

Les Instants Vidéo have been working for years with artists and cultural operators of the Mediterranean South.

Today, Tunisian and Egyptian peoples are fighting hard against the tyrants who have been oppressing them for decades. Soon, perhaps, others will follow.

We do not want to advocate all year long for a revolution of languages which comes with the implementation of new social revolutions, and keep silent when these are in progress. 

Many of the partners, artists, audiences we met are now involved in current struggles at the risk of their lives.

Les Instants Vidéo loudly proclaim their deep solidarity.

The words of the poem are right to revolt against the dictatorship of preconceptions.

The images are right to fight the stereotypes that blind us.

The peoples are right to fight against masters and gods who strangle them.

 

Against weapons of mass destruction, let’s dare the caresses of collective innovations.

 

Marseille January 30, 2011

 

 

 

DECLARATION DES INSTANTS VIDEO

EN FAVEUR DES PEUPLES QUI FONT DES REVOLUTIONS

 

Les Instants Vidéo Numériques et Poétiques travaillent depuis des années avec des artistes et des opérateurs culturels du sud méditerranéen. Aujourd’hui, les peuples tunisiens et égyptiens luttent avec acharnement contre les tyrans qui les oppressent depuis des décennies. Bientôt, peut-être, d’autres suivront.

Nous ne voulons pas militer à longueur d’année pour une révolution des langages qui doit accompagner la mise en œuvre de révolutions sociales inédites, et nous taire quand celles-ci sont en marche. Nombreux sont nos partenaires, les artistes, les publics que nous avons rencontrés, qui s’investissent dans les luttes actuelles au péril de leur vie.

Les Instants Vidéo clament haut et fort leur profonde solidarité.

Les mots du poème ont raison de se révolter contre la dictature des idées reçues.

Les images ont raison de combattre les clichés qui nous aveuglent.

Les peuples ont raison de lutter contre les maîtres et les dieux qui les étranglent.

 

Contre les armes de destructions massives, osons les caresses d’innovations collectives.

 

Marseille le 30 janvier 2011 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article