week end occupé

Publié le

Ces 15, 16 et 17 janvier 2010, le collectif grenoblois Ici-Même a invité des structures et artistes en relation avec ses projets en cours. Ce fut l'occasion de fêter leur entrée dans leur nouvel espace de travail, Le train fantôme et surtout de réfléchir autour de la Palestine, à travers le regard et les expériences d'artistes contemporains, avec pour toile de fond le projet qu'eux-mêmes ont commencé à mener en 2009 à Jérusalem-est. C'est dans ce cadre que les instants vidéo ont été invités pour à la fois présenter une sélection d'œuvres palestiniennes, et témoigner de leurs expériences sur le terrain.
Cette programmation/discussion s'est passée dans la très belle salle Juliet Berto de la Cinémathèque devant plus de 60 personnes.
Nos amis de Fondcommun (Philippe Bouvard et Vincent Bonnet) ont présenter leur "organe de presse problématique" avec toujours autant de pertinence, d'interrogations et d'ouvertures… Ceux qui sont venus aux Instants Vidéo en novembre dernier à Marseille savent de quoi je parle. Si non, un coup d'œil ici : http://fondcommun.free.fr/
Till Roeskens a est venu présenter ses très subtiles Vidéocartographies réalisées dans le camp d'Aïda à Bethléem.
Et bien d'autres choses.
J'ai été très ému par la qualité de l'accueil du collectif Ici-Même, par la pertinence de leurs réflexions et la qualité de leur travail artistique. Peut-être n'en avons nous pas fini de cheminer ensemble, ici ou ailleurs.
Je remercie la belle équipe de la Fosse (Marseile), Aline Maclet et Frédéric Arcos, d'avoir permis aux Instants Vidéo d'entrer en relation avec Ici-Même. Si vous ne les connaissez pas, hop, http://www.icimeme.org/
Marc Mercier 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article